Fourmi charpentière ailée à Rockaway Beach

Il ne fait aucun doute que l’été est la saison des ravageurs par excellence. Les insectes sont abondants ; les mouches et les moustiques bourdonnent librement à travers les portes et fenêtres qui s’ouvrent ; et la faune, y compris les rats et les souris, errent activement autour des pelouses herbeuses et des champs ouverts.

Mais, comme beaucoup trop souvent l’apprennent, de tels ravageurs ne deviennent pas complètement inactifs en hiver. En fait, lorsqu’il fait froid et humide ou enneigé à l’extérieur, les ravageurs sont encore plus susceptibles de chercher la chaleur et l’abri à l’intérieur.

Voici de brèves descriptions de certains des ravageurs hivernaux les plus courants et des liens vers des articles contenant des conseils pour la lutte :

Fourmis charpentières ailées

Les fourmis volantes à la maison sont rarement un bon signe, et c’est particulièrement vrai si on les voit à l’intérieur pendant l’hiver. Trouver une ou deux fourmis ailées à l’intérieur pendant l’été ne signifie pas nécessairement qu’il y a un problème, mais si des fourmis ailées sont vues dans la maison pendant les mois d’hiver, il est fort probable qu’il y ait un nid de fourmis charpentières dans la structure.

Mouche des grappes

Les propriétaires s’attendent généralement à devoir écraser une mouche ou deux dans la maison pendant les mois d’été, mais ce qui est une gêne prévue en été peut être exaspérant en hiver lorsque les portes et fenêtres sont scellées hermétiquement, et on ne penserait pas que des mouches existent dans le froid dehors pour venir à l’intérieur. Alors d’où viennent-ils ?

Souris

Créature rusée et curieuse, la souris domestique est la souris qui envahit le plus souvent la maison. Mignon, peut-être, dans une cage dans l’animalerie, mais pas si mignon quand il décide de faire de votre maison sa maison.

Rats

Deux espèces de rongeurs sont les plus communes aux États-Unis : le rat de Norvège et le rat de toit. Avec la souris domestique commune, on pense que les deux rats ont été amenés aux États-Unis à bord de navires à destination du Nouveau Monde aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Punaises de lit

Pendant des décennies, le dicton “Dormez bien, ne laissez pas les punaises de lit mordre” a été une phrase assez vide de sens pour les enfants aux États-Unis. Mais au cours des dernières années, les punaises de lit ont réapparu, causant des nuits blanches aux propriétaires de maisons et d’hôtels.

Mouche des fruits

La mouche des fruits est l’une des plus communes et l’une des plus petites mouches que l’on trouve à la maison. Elle est souvent apportée à la maison sans le savoir sur des fruits et des légumes frais.

Mouche des papillons de nuit

Les mouches nocturnes (Psychoda sp.) sont de petites mouches qui bourdonnent généralement autour des drains, d’où leur nom commun de mouches de drainage. Bien qu’il ne cause aucun dommage réel, son nombre élevé peut en faire un parasite nuisible à l’intérieur ou autour de la maison.

Araignées

Il y a plus de 35 000 espèces d’araignées connues dans le monde, dont seulement un dixième (3 500) aux États-Unis et souvent seulement un dixième (350) dans une seule région. En général, les araignées sont des créatures bénéfiques qui s’attaquent et se nourrissent de mouches, de grillons, d’acariens et d’autres ravageurs domestiques et de jardin. La plupart sont complètement inoffensifs pour les humains. Mais quand ils entrent dans votre maison, ils peuvent certainement être une nuisance.

Insectes hivernants

Toute discussion sur les insectes au cours de l’hiver est susceptible de susciter le terme “hivernage”. Bien que sa signification puisse être aussi simple que d’indiquer comment un insecte (ou un autre animal ou une autre plante) passe son temps au cours de l’hiver, il est plus fréquemment utilisé pour désigner une sorte d’hibernation entreprise par les insectes afin de survivre aux températures froides.

Parasites du bois de chauffage

Un poêle à bois ou un foyer peut apporter beaucoup de chaleur, de confort et d’esthétique dans une maison. Cependant, le bois de chauffage qui est apporté à la maison pour ce feu peut également apporter avec lui un certain nombre de parasites domestiques.

Prévenir l’invasion de domicile

Tel que décrit dans Conseils pour la lutte contre les insectes du bois de chauffage (décrit ci-dessus), vous pouvez prévenir l’invasion des insectes nuisibles à la maison, et il existe des méthodes pour les contrôler s’ils pénètrent dans votre maison :

    1. Lutte contre les rongeurs – La meilleure méthode de lutte contre les rongeurs est la prévention par l’assainissement et l’exclusion. Mais ces créatures intelligentes peuvent entrer dans une maison ou un bâtiment par des espaces beaucoup plus petits que la rondeur apparente de leur corps et elles sont constamment à la recherche de nourriture, d’eau et d’abri. Il est donc important de surveiller les signes de la présence de souris et de rats et de comprendre les méthodes de lutte.
    2. Si vous êtes comme près de la moitié des ménages interrogés dans une enquête de l’Université du Kentucky, un seul cafard dans votre maison vous ferait sortir une bombe anti-moustiques ou appeler un professionnel de la lutte antiparasitaire.
    3. Débarrassez-vous des fourmis – Pour résoudre un problème de fourmis, vous devez d’abord éliminer celles que vous ne voyez pas afin de vous débarrasser de celles que vous faites. Les fourmis sont des insectes très sociaux avec des hiérarchies très strictes.

Appeler un professionnel

Parfois, il vaut mieux faire appel à un professionnel. Lorsque c’est le cas, voici les 12 principales considérations à prendre en considération lors de l’embauche d’un spécialiste de la lutte antiparasitaire Il est parfois préférable d’engager un professionnel de la lutte antiparasitaire plutôt que d’essayer de le faire vous-même. C’est particulièrement vrai si le problème de ravageurs est continu, si l’infestation est devenue importante ou si les produits nécessaires à la lutte ne peuvent être utilisés que par des professionnels certifiés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici